L’ÉPOPÉE DE L'EP...

Je ne sais pas quelle est la teneur de ton été, moi ça ressemble à un vaste, bordélique, et passionnant chantier...

J'enregistre mon deuxième EP, le premier que je vais commercialiser.

Petit calendrier des opérations...

fin 2014 - début 2015

Je commence à travailler sur les arrangements des morceaux . Mes moyens sont modestes, et j'ai décidé que ça allait définir le cahier des charges. J'enregistre chez moi, avec les moyens du bord. (un ordi capricieux / Cubase / une carte son Fire Wire solo / un micro RØDE. Ça te parle ?) Entre deux lundis - notre rendez-vous hebdomadaire - Charly me prête ses oreilles aguerries et suit l'évolution de mes maquettes.

mars 2015

Je commence un accompagnement artistique de plusieurs mois avec le dispositif du Grand Zebrock. Intense et intensif, je fais un break sur les enregistrements. (Même s'il me restait bien un peu de temps entre 2 et 4h du matin, mes voisins sont moins mélomanes à cette heure-là.)

Fin juin 2015

Je remets le nez dans mon ordi, et entre deux cafés allongés je demande à un chouette ami et voisin, (appelons-le Nathan Harnau pour plus de discrétion) s'il accepterait de mixer les 4 morceaux de mon EP. Il accepte. Joie. Séance d'écoute pour lui exposer un peu où j'en suis et où j'ai envie d'aller.

Début juillet 2015

Entre deux Malboro rouges, Nathan me propose de me prêter main forte sur mon titre "Je fume".

On parle d'aller enregistrer chez un ami à lui dans une maison pas trop loin de Paris où on pourrait pousser un peu le volume des amplis sans se faire douze ennemis au décibel carré.

mi juillet 2015

LioCha, un ami d'une amie (tu suis ?) qui m'avait suggéré de postuler à Zebrock (un homme inspiré, donc) me transmets le message d'un pote ingéson à lui, Yann Leffondre. Yann cherche des groupes ou des artistes solo qui seraient intéressés pour venir enregistrer au Studio Garage (où sont passés entre autres, les Rita Mitsuko, les Innocents, The Cure). Studio situé à 3 minutes de chez moi, on peut difficilement rêver mieux... Cerise sur le gâteau, la session initialement prévue se transforme en trois sessions. Myrtille sur la cerise, Nathan m'y accompagne. (il jouera en plus le paparazzi)

Une première session pour travailler les sons de guitare, choisir l'ampli (un Fender Twin)

Puis choisir le micro voix, un Neumann U47. C'est celui-là :

Et enregistrer tous les morceaux en guitare+voix, qui serviront de base de travail pour la suite.

Puis une session guitare...

Et une session voix...

fin juillet 2015

Entre deux verres de rosé, je débriefe avec Nathan sur les enregistrements.

[Je culpabilise un peu, il bosse sur "je fume alors qu'il est en plein sevrage tabagique...]

Je croise à la même terrasse un bruiteur pour le cinéma qui me dévoile le secret de fabrication d'un son que je veux absolument sur un de mes titres (je te raconterai si t'es sage)

Voilà où j'en suis...

Ces derniers jours je réécoute les enregistrements, je ne sais pas encore ce que je vais conserver de ces trois jours de studio, mais il y a des prises qui pourraient bien ressembler à des prises définitives...

Un merci chaleureux

à Nathan

à Yann

à Lionel

à Charly

à Christophe (le bruiteur...)

Tu vas peut-être déduire de tout ça...

Que je bois beaucoup de cafés allongés et de verres de rosé en terrasse

Qu'il y a une configuration de planètes qui m'est plutôt favorable en ce moment

Que j'ai un voisinage amical de haute compétition

Que j'ai une montagne de boulot qui m'attend

Que mes bonnes étoiles du moment sentent la testostérone

Tu n'auras pas tort.

À bientôt !

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • SoundCloud - Black Circle